AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Recherche GoogleRecherche Google  

Partagez | 
 

 Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E

Aller en bas 
AuteurMessage
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Ven 06 Oct 2017, 13:37

La 3ème à 125 avec la Visa Super E ? Je suis très étonné, avec ma LNA 11E (que j'ai eue de fon 83 à tout début 85, si je voulais vraiment avancer, je passais la 4 vers 130, voire un peu au-delà, surtout sur autoroute avec l'arrière bourré d'outils et de pièces (banquette rabattue, bien sur) et le kart sur le toit (parfois prêt à rouler avec le siège et les roues montés, 210 à l'arrière). bon sang frenchy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fabi1

avatar

Nombre de messages : 985
Age : 33
Localisation : Marne
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Ven 06 Oct 2017, 13:59

Souci de précision peut-être...

Avec ma visa tdb style c15 Jaeger pour un 100 GPS elle affiche environ 117 (pas conforme aux 14% d'ailleurs ^^)
Et le totalisateur/partiel affichent 1,725km pour 1km réel ! Lamentable !
Les premieres semaines.... p..ain elle marche bien et elle bouffe rien ^^ non en fait tout est normal pour perfs et conso, sans surprise, ce qui n'est déjà pas si mal.

_________________
Ma chaîne Youtube de plus de 920 vidéos techniques et historiques PSA:
https://m.youtube.com/channel/UCPmAxPCd_xAbM6fM6vuU7ZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Sam 07 Oct 2017, 18:42

Je ne crois pas à un souci de précision chez moi en tout cas. 

A un moment, j'ai installé un compte-tours électronique digital acheté chez un accessoiriste au centre commercial d'Evry (oui, à l'époque, il y avait souvent un accessoiriste auto dans les grands centres commerciaux, généralement bien achalandé et dans les années 80).

Il y avait même au centre commercial "Creteil-Soleil". 
Un casseur pas avec un parc mais avec des pièces démontées dans un grand magasin avec beaucoup de stock bien visible.

Par exemple, quand j'ai pris ma plus haute vitesse de pointe, sur l'A13, au bas de la descente vers Poissy (direction province), le régime une fois converti par la démultiplication donnait à peu près 170 pour aux alentours de 180 indiqués au compteur d'origine. 
Et le compte-tours avait été vérifié, il était assez juste. La valeur est très élevée pour une petite voiture comme ça (par ailleurs à mon avis inapte à ces performances) mais comme je l'ai dit, au bas d'une descente, après prise d'aspiration à chaque camion , j'étais très pressé, je devais impérativement amener un de mes moteurs de karts à Mantes pour une révision chez mon préparateur, j'étais un peu à la bourre et il fallait bien que le matos soit prêt pour la course suivante. 

Et franchement, rouler à cette vitesse avec cette voiture, même en étant bon pilote, c'était risqué, la seule excuse de cette voiture c'est qu'en fait, c'était le renommage d'une 104, conçue dans les années 60, et pas par Citroën, en plus en version courte, c'était instable au possible.

 La seule voiture de ma vie dont j'ai été content de me séparer. Mais comment était-ce possible d'atteindre une telle vitesse avec un 1100 et une voiture tournée vers l'économie ? 

Eh bien l’économie se faisait en tirant exagérément long (avec les nouvelles lois de l'époque, elle faisait 4CV alors que les GSA à moteur 1130 en faisaient 6), si on avait pu atteindre le régime maximum du moteur en quatrième, on aurait été à 210, mais la puissance était bien trop insuffisante pour ça. 

Donc, en appuyant modérément sur l’accélérateur en quatre vers 130 en veillant bien à ne pas noyer le moteur en  accélérant trop fort, en profitant bien du phénomène d'aspiration généré par le flux des véhicules voire en allant chercher une aspi plus forte au cul des camions (il faut donc une très faible densité de circulation afin que les poids lourds n’aient pas de raison de freiner), on pouvait arriver vers 145 et là, le moteur ayant plus de puissance, on pouvait assez couramment croiser vers 150, voire 160 sans aspi. 

Dans la circulation de nos jours, j’appellerais ça de la pure folie et avec le recul, même à l'époque, il fallait une sacrée dose de confiance en soi, de pilotage et d'inconscience pour faire ça, avec ma mentalité et mes capacités d'aujourd'hui, ne comptez surtout pas sur moi pour le refaire. bon sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 2048
Age : 50
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Sam 07 Oct 2017, 19:20

pilote91 a écrit:
La 3ème à 125 avec la Visa Super E ? Je suis très étonné, avec ma LNA 11E (que j'ai eue de fon 83 à tout début 85, si je voulais vraiment avancer, je passais la 4 vers 130, voire un peu au-delà, surtout sur autoroute avec l'arrière bourré d'outils et de pièces (banquette rabattue, bien sur) et le kart sur le toit (parfois prêt à rouler avec le siège et les roues montés, 210 à l'arrière). bon sang frenchy
Tout à fait. La 3eme pouvait aller encore plus vite. Mais l'absence de compte tours sur la super E faisait que je n'osais aller plus vite. Ceci avant de faire le diagramme des vitesses à l'époque et de l'essayer avec un compte-tours atelier. Il me semble que l'auto journal avait réussi à aller plus vite en 3eme qu'en 4eme avec une LNA 11RE avec le titre, Héléna tire trop long.

Si l'un d'entre vous a les vitesses aux 1000 tr/mn des VISA 11 sous la main, je suis preneur qu'on fasse le diagramme de vitesses. 

SVP

Guillaume

_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Sam 07 Oct 2017, 20:21

Si je me souviens bien, ils n'avaient pas excédé 128 en 4 et étaient bien au-dessus de 130 en 3. En fait, il manquait une cinquième vitesse, qu'ils ont d'ailleurs rajouté ultérieurement et qui rendait la chose plus agréable à ce que j'ai lu. Mais on peut se poser la question du pourquoi alors que la 205 était déjà sortie et bien supérieure en tout. D'ailleurs, ça n'aurait pas été idiot de baser un modèle Citroën sur une plateforme de 205, je veux dire au niveau de la politique industrielle de PSA, par exemple une Visa modernisée. M'enfin ils n'arrivaient déjà pas à fournir suffisamment de 205. bon sang 
Mais heureusement que la BX était là pour soutenir les chevrons, assurant bravement la succession de la GS/A. frenchy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fabi1

avatar

Nombre de messages : 985
Age : 33
Localisation : Marne
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Dim 08 Oct 2017, 12:49

Ils avaient été un peu loin donc... en plus des améliorations moteur qui en faisait déjà un "moteur éco"

Ces optimisations sont évoquées dans ce doc peugeot d'avril 84 :
https://www.youtube.com/watch?v=ZJ-FvxLLph0&t=34s

Du côté de la conso par contre le but était atteint et creusait l'écart avec le bicylindre pourtant lui aussi peaufiné pour l'AM83 (sans oser l'appeler moteur éco)


_________________
Ma chaîne Youtube de plus de 920 vidéos techniques et historiques PSA:
https://m.youtube.com/channel/UCPmAxPCd_xAbM6fM6vuU7ZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Dim 08 Oct 2017, 16:57

Enfin, le progrès de conso, il était plus théorique que pratique si on n'avait pas le mode d'emploi. 

Quand j'ai commencé avec la LNA, sortant d'une GSA X3 et ayant touché les deux neuves, j'ai été bien déçu. 

Non seulement le moteur était bien moins agréable (et je ne parle pas de la performance mais ça, je m'y attendais un peu, quoique pas à ce point) mais la conso était finalement assez proche de celle de la GSA pour mon usage de grande banlieue parisienne ou grande route chargée et parfois avec une remorque, pour aller sur les circuits de kart, le tout de manière assez musclée. 

Finalement, c'est au bout d'un an que j'ai eu la solution, après la fin de la garantie. 
Comme la concession où j'avais acheté la voiture et la faisais entretenir se débrouillait visiblement mal de la maintenance de cet engin trop typé du chat pelé jaune obèse, j'ai profité de mes relations avec un revendeur de matériel de karting dont l'activité principale était agent pijot. 

En plus j'étais assez pote avec son père, l'ancien patron, qui avec l'age s'était replié sur le rôle de chef d'atelier (sans doute officieux, il devait en fait être à la retraite mais n'était pas du genre à dételer). 

Et là, non seulement le moteur a enfin été correctement réglé et le progrès était extrêmement sensible, mais le gars m'a donné le mode d'emploi. Ne pas accélérer à fond même en troisième, mais relâcher l’accélérateur tant que le moteur continuait à monter et après n'appuyer que très modérément, et être encore plus sensible sur la pédale de droite en quatre. 

En accélérant trop, ce que tout le monde faisait, même les journalistes, on n'arrivait qu'à commencer à noyer le moteur, en consommant plus et avançant moins. 

C'était anti naturel au possible, ça demandait une sensibilité et une concentration de pilote de monoplace ou de sport-proto, mais c'était très efficace.

Et là, on avait réellement une consommation basse, comme par exemple aux alentours de 5l/100 sur un trajet d'autoroutes italiennes à plus de 140 réels, quasiment tout un plein. 

A ce sujet, j'avais fait le plein en Suisse à Brig avant de mettre la voiture sur le train pour passer le Simplon (à l'aller comme au retour, il y avait encore des épisodes très neigeux et j'étais pressé, il fallait que je revienne à temps au boulot, j'avais pris un petit congé pour aller chercher des pièces de kart en Italie) et j'y ai refait le plein au retour. 

Et comme par hasard, par rapport à la position de l'aiguille de la jauge et au kilométrage du totalisateur partiel, il rentrait un plus petit volume de carburant qu'en France. 
Eh oui, à l'époque, les pompes Françaises étaient très souvent bien déréglées, toujours au bénéfice des pompistes, quand même entre cinq et dix litres estimés sur ce coup soit plus d'un litre au cent. Bon, depuis le ménage a été fait.
Comme quoi, il n'y a pas que les progrès technologiques qui permettent d'économiser sur le carburant. bon sang mur frenchy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 2048
Age : 50
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Dim 08 Oct 2017, 17:15

Grace à l'aide de mon ami SAM 31130 (merci pour les rapports de boite) voici le diagramme des vitesses aux 1000 trs :


_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 2048
Age : 50
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Dim 08 Oct 2017, 17:35

Effectivement une boite qui tire long mais avec un moteur optimisé.

Le XW de la VISA a un couple généreux pour un 1100 d'époque. 8.4 mkg dès 2500 trs. 

Rappelons pour mémoire que la GSA SPECIAL 1130 (1981) ou la GSA tout court offre 8.2 mkg mais à 3500 tr/mn.  

La VISA présente 30.6 km/h aux 1000 trs sur sa 4e alors que la GSA SPECIAL 1130 présente 30.1 km/h mais en 5e. 
La GSA 1130 s'avère une cata en 5e alors que la VISA continuera sa carrière jusqu'en 1988 avec la même démultiplication. Le moteur faisant mieux que le BI en conso.


La boite longue de la GSA 1130 ne fera qu'une saison avant de revenir sur une 4e normale à 26.6 km/h aux 1000 trs adaptée à l'engin (GSA tout court) moins coupleux et plus lourd que la VISA.


Pour avoir conduit les 2 j'ai souvenir que la VISA était souple (presque autant qu'une diesel) mais n'aimait pas monter dans les tours. 
Pour la conso, on était loin de la GSA ou de ma GSX d'époque

SVP

Guillaume

_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karagheuz

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 36
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Dim 08 Oct 2017, 19:06

@pilote91 : intéressant cette histoire de noyage. Bien étudiée à l'arrache la carburation :)

Pour ce qui est des boîtes longues, j'ai eu une Visa Club (confiée maintenant à un ami), je m'en suis séparé en revenant dans ma "montagne", la boite longue lui faisait avaler pas mal d'essence, le rapport "plaisir au litre" désavantageux me l'avait rendue ennuyeuse. En plaine ma conso était descendue jusqu'à 5,3l/100. Chez moi je suis monté jusqu'à 9l/100 !
C'est bien pour les cycles d'homologation, mais dans la vraie vie, c'est un calvaire.

_________________
Jérôme.
GS Pallas 1976 et Break Club 1975 et... des chevrons, des chevrons, et encore des chevrons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Lun 09 Oct 2017, 00:43

Il faut voir aussi ce qu'étaient les moteurs à l'époque. 

Ca ne faisait qu'une dizaine d'années qu'on avait des architectures solides, avec une métallurgie maîtrisée et des conceptions saines, genre cinq paliers sur un quatre cylindres au lieu de trois. 

Mais beaucoup de moteurs étaient encore culbutés, ceux dont les chaines d'entrainement courtes n'avaient pas toujours de tendeurs (oui, c'est de vous que je parle, les moteurs de R5) et avec l'usure.

Un maillon sautait une dent et c'était la grande partouze pistons-soupapes. 

Les moteurs XY avaient aussi leur petit lot de désagréments, entre une dissipation thermique trop importante pour les espaces confinés des 104 et dérivées, leur huile commune entre moteur et boite avec son lot de limaille et autres cochonneries qui se baladaient allègrement. Et je ne parle même pas des conceptions d'ajout d'inertie chères à nos chevrons. 

Sans parler de la thermodynamique encore embryonnaire, avec le surenchérissement comme règle d'or pour obtenir des chevaux, etc... 

Que de progrès parcourus depuis avec des blocs encore plus compacts et rigides qui pourraient encaisser deux ou trois fois plus de puissance et de couple.

Les circuits de refroidissement réellement efficaces, les injections finement dosées et les allumages aux cartographies ultra évoluées. 
Certes, ces derniers points amènent le désagrément des puces mais dans ce domaine ça a une utilité, si seulement ça pouvait être standardisé et aisément réparable à moindre frais. 

Donc, ces démultiplications longues, sur des moteurs encore mal maîtrisés ne pouvaient apporter un bienfait complet.
Alors que de nos jours, les moteurs à essence ont des démultiplications presque aussi longues que les diesels, en conservant un agrément de conduit indéniable. 

Sauf qu'on n'en profite pas vraiment, tanké dans les bouchons et surveillés par les grand-frères radars et les Schtroumpfs verbalisateurs.

Finalement, les voitures de cette époque, avec toutes leurs imperfections, nous rappellent une belle époque où on travaillait encore au progrès technique pour le bien des usagers plus que pour la hausse des dividendes des actionnaires. 

C'est pour ça qu'il faut les préserver, elles sont un témoignage du temps où les hommes se préoccupaient encore d'Humanisme. L'automobile, la vraie, celle à moteur thermique est la plus haute expression de la civilisation, et encore plus quand elle bénéficie de liaisons au sol intelligentes, aux géométries bien étudiées et dotées d'une suspension hydropneumatique. reglement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
karagheuz

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 36
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Lun 09 Oct 2017, 05:41

C'est joliment dit. Je m'incline :)

_________________
Jérôme.
GS Pallas 1976 et Break Club 1975 et... des chevrons, des chevrons, et encore des chevrons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1

avatar

Nombre de messages : 985
Age : 33
Localisation : Marne
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Lun 09 Oct 2017, 07:54

Zut je ne retrouve pas l'essai visa 11 de 83 où il est question de réels progrès par rapport à l'ancien moteur...

Il y a Ici celui de fin 78 : http://blog.doctissimo.fr/phedor/bancs-essai-journal-220253/connaissez-petite-cochonne-2265589.html

_________________
Ma chaîne Youtube de plus de 920 vidéos techniques et historiques PSA:
https://m.youtube.com/channel/UCPmAxPCd_xAbM6fM6vuU7ZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 2048
Age : 50
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Lun 09 Oct 2017, 17:35

karagheuz a écrit:
C'est joliment dit. Je m'incline :)

Notre Ami Pilote91 est au top et je le remercie chaleureusement pour ses commentaires très instructifs.

Guillaume

_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 2048
Age : 50
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Lun 09 Oct 2017, 18:42

Pilote

La descente d'Orgeval n'était pas la plus sûre pour faire des exploits même dans les années 80. 
Effectivement les transmissions longues permettaient d'atteindre des vitesses inavouables avec de modiques 1100 cm3. 
Même une GSA ne serait pas à son aise à 180 km/h perchée sur des pneus de 145 mm !

Oui à Créteil Soleil, il y avait dans les années 80 un accessoiriste dont l'enseigne était marqué AUTO MOTO. Je me souviens dans sa vitrine à l'entrée de tableau de bord alu brossé Jaeger pour Muréna.
J'y allais souvent zieuter un empruntant la ligne de métro 8
Il avait une quantité d'accessoires et d'auto-radio.

Guillaume

_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 04:35

Jusqu'à la fin des années 80, on pouvait trouver des accessoiristes auto dans les grands centres commerciaux, mais aussi comme magasins de centre ville. Mais après, tant le bourrage de crane autophobe que l'accroissement des équipements d'origine ont fait reculer ce genre de commerce jusqu'à sa quasi extinction, au mieux cantonné en tant qu’extension d'une grande surface, en voie de raréfaction. Mouvement amplifié par la chute du marché des autoradios, finalement intégrés dans les équipements de série, entre-autres parce que la meilleure solution pour lutter contre les vols d'autoradios (parait-il que jusque vers 2000, un camé pouvait échanger un bon autoradio contre une dose chez son "dealer", enfin, c'est ce qui se disait, je n'ai jamais vérifié mais on m'a volé quelques autoradios, ça oui).
Et il y avait aussi des spécialistes de l'autoradio, parfois dans de très grands magasins comme "Difaura" juste après le périf' à St-Mandé, qui n'a fermé que dans années 2000 et dont une partie des locaux est devenue un "Hyper-Casher" qui a eu le triste privilège d'être le théâtre d'une action terroriste en janvier 2015.
Moi aussi, j'aurais pu passer des heures dans ce genre d'endroits, si ce n'était l’œil courroucé du marchand au bout d'un moment vu que je n'achetais rien.
De nos jours, il devient même difficile de se procurer une Revue Technique, et il semblerait que Haynes n'ait aucune nouveauté en Français.
Nous avons connu le progrès, il semblerait que soyons entré en régression. Je n'aurais pas pensé voir ça de mon vivant...  mur

Oui, Orgeval, c'était hard, mais bon, il y avait peu de circulation, c'était bien dégagé et j'ai bien pu choisir ma trajectoire, sinon j'aurais coupé. Mais c'est vrai que l'engin avec lequel je me suis le plus senti en danger de ma vie, c'est bien cette LNA 11E  au train avant si instable. Et pourtant, j'ai fait pas mal de moto et j'ai couru en karting mais franchement, le seul engin que je n'ai vraiment regretté d'aucune façon, c'est bien celle-là. bon sang Quant à la GSA, il m'était arrivé de monter la X3 que j'avais acheté neuve fin 81 à 180 compteur, en revenant du Mans où j'avais été voir une course de kart et la voiture se comportait parfaitement, j'ai néanmoins coupé dès que je m’en suis aperçu car j'étais en début de zone rouge et que je respecte la mécanique mais malgré ses pneus de 145 (qui restait une dimension respectable à l'époque), la GSA avait des qualités routières qui lui auraient permis d'avoir des moteurs bien plus puissant et de rouler au moins jusqu'à 200. Rien que la construction et la géométrie de son train avant  étaient bien au-dessus de ce qu'on pouvait trouver sur des berlines "grandes routières". Ca plus l'hydropneumatique, on est paré pour les hautes vitesses, il y aurait juste eu à choisir des pneus d'indice de vitesse montant à 210, ce qui était d’ailleurs la monte d’origine si je me souviens bien. En tout cas, c'est ce que j'avais monté sur le break que j'avais eu avant.  clin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fabi1

avatar

Nombre de messages : 985
Age : 33
Localisation : Marne
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 12:05

Les revues technique sont toujours dans les centres auto. Ces derniers ont démultipliés leurs succursales par rapport à l'époque et ce sont eux qui ont récupéré l'essentiel de ce marché (hors internet) de l'accessoirie.

Les 145XZX sont indice S... 180km/h.... tiens attention dans les autres marques..(et charge indice 78).

_________________
Ma chaîne Youtube de plus de 920 vidéos techniques et historiques PSA:
https://m.youtube.com/channel/UCPmAxPCd_xAbM6fM6vuU7ZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 12:31

Les RT sont toujours dans les centres auto, oui, mais pour bien moins de modèles qu'à l'époque. Et la Haynes est introuvable, pour en trouver une pour une BX, j'ai du me replier sur LBC et la baie. Ces centres auto faisant partie de chaines ou de franchises ne sont d'ailleurs plus que l’ombre d'eux-mêmes, on y trouve de moins en moins d'articles RELLEMENT utiles. mur 

Quant aux pneus, je me rappelle bien qu'à l'époque, le  XZX 145x15 existait bel et bien dans l'indice qui correspondait à 210 (je ne me rappelle plus de la lettre et je sais qu'elles ont changé depuis). bon sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 2048
Age : 50
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 16:04

""Difaura" juste après le périf' à St-Mandé,"


Il y avait son petit frère en face.


Décidément on a fréquenté les mêmes lieux.
Nation autoradio bd Diderot a disparu aussi. C'est plus récent.
Itou Bel air radio qui posait des téléphones de voiture quand ça existait et des autoradios perfectionnés.

Visiblement vous êtes 2 à dire que la tenue de route de la LN est aléatoire.

Guillaume

_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 17:22

Ben la 104 3 portes, donc ses dérivés dont la LNA, c'est train avant en carton-pâte très mal guidé + empattement très court = stabilité nulle. Un coup de volant un peu énergique, une ornière longitudinale dans le bitume, ou quoi que ce soit d'autre qui ne lui plait pas et tu as intérêt à avoir les réflexes et l'habileté d'un pilote de compétition sinon on ne sait pas comment ça finit, déjà qu'on ne sait pas toujours quand ça commence. Heureusement que la répartition des masses est bonne et que les amortisseurs pijot (oui, ils fabriquaient eux-même leurs propres amortisseurs) sont peut-être ce qu'il y a de mieux dans le genre suspension non hydropneumatique sinon ç’aurait été des engins à interdire. On pourrait dire "dommage que le BE de Citroën n'ait pas mis son nez à ce sujet dans la LN/A" mais faut pas rêver, JAMAIS le chat pelé jaune obèse n'aurait laissé le BE Chevronné donner une telle fessée déculottée au sien. bon sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
karagheuz

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 36
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 17:39

Ben, compare l'Axel et les dérivés de 104, si tu enlèves la qualité de fabrication du premier, c'est une super auto, et c'est bien au dessus des secondes.

_________________
Jérôme.
GS Pallas 1976 et Break Club 1975 et... des chevrons, des chevrons, et encore des chevrons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilote91



Nombre de messages : 239
Age : 61
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mar 10 Oct 2017, 23:22

Je suis parfaitement convaincu des qualités intrinsèques de l'Axel, une VRAIE Citroën en conception, le problème, c'est bien la non-qualité de fabrication. Si seulement ils en avaient fabriqué en France en lieu et place de la Visa (comme d'ailleurs Citroën l'avait planifié), même quitte à y mettre des moteurs XY... mur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
karagheuz

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 36
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   Mer 11 Oct 2017, 08:17

J'en ai cherché pendant longtemps. Le seul exemplaire apparemment sain s'est retrouvé en vente un mois après la vente à moins de la moitié du prix par le nouveau proprio.
Je ne désespère pas.

_________________
Jérôme.
GS Pallas 1976 et Break Club 1975 et... des chevrons, des chevrons, et encore des chevrons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapports de Boite VISA / LNA 11E RE SUPER E
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JP46] Dyane et Visa
» Règlave boite 3 vitesses Sav
» Boite qui se vide par reniflard
» [VDS] DS 21 Super 5
» Petitjeanjean73 et son Super D6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GSAventure :: Sujets divers :: Tout ce qui roule ...-
Sauter vers: