AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Recherche GoogleRecherche Google  

Partagez | 
 

 Experts, lieux communs et inculture télévisuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nobi

avatar

Nombre de messages : 298
Age : 46
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Lun 31 Oct 2016, 17:10

Bonjour,

Je ne suis pas un télé-phage, mais le hasard pas toujours heureux, vient de me faire poser les yeux sur un programme à intérêt mécanique.
Qui au final donne plus dans le comique contrarié... Donc contrariant !

Je connaissais Wheeler Dealers version originale, j'aime beaucoup l'Angleterre, les scones à la crème, le bacon and eggs, le laconisme poli des Anglais, la subtilité ironique, les cottages parfaits et même, enfin surtout le haggis des Ecossais.
Faut essayer c'est délicieux, j'y ai goûté en Mai 1997 sur les bords maritimes de la ville d'Oban en direction de l’île de Mull.
Je vois vos regards inquiets, oui je sais qu'entre les Ecossais et les Anglais c'est pas l'amour fou, mais ils font encore partie de l'Angleterre !
Les Ecossais aiment bien les Français, because "The Old Union " contre les Rosbeefs, je ne suis pas Alain Decaux donc je ferme la parenthèse historique.
Je dois avouer n'avoir que très peu goûté le côté surjoué de chaque action des deux intervenants Anglais.

Je quitte la perfide Albion ( une dernière parenthèse culinaire, j'avais mangé en Ecosse, à Oban encore, un sandwich au saumon tout juste remonté des lignes, dont le souvenir hante mes papilles ), pour revenir à notre version Française de ce programme.
Ben oui quoi, il faut se creuser la tête pour avoir des idées, posséder quelques neurones viables, alors autant copier ce qui sort des quelques cerveaux encore actifs bien que malades et incultes.
Nous payons donc une redevance télévisuelle, pour des " génies " du copié-collé.

Me voici donc gentiment installé sur mon canapé, et bien au bout de 5 minutes voilà t'y pas que ma tension artérielle passe en mode hypertension.
Ce programme est bien à l'image de l'époque, un condensé du pire exemple de cette mode expansionniste de la paresse, de cette tendance bon teint du dilettantisme glorifié.

Quelques exemples ?

" Une 2CV entièrement démontée et restaurée en moins de 40 heures, dans les règles de l'art ! ".
Heu, qui veut prendre en urgence le pouls de ces messieurs ?
Je passe sur les nombreux oublis ( Impec, ton oeil va certainement déceler d'autres horreurs ), sur la différence majeure ( oui Fichtrement majeure !) entre une restauration et une rénovation à la pousse-toi que j'm'y mette.

" La direction remise à neuf ! ".
Bon un volontaire ?
Qui se dévoue pour mettre une petite baffe, non... mais sans violence, sans haine aucune, juste histoire de marquer le coup, un truc purement réactionnel !
Oui, et le volant même pas centré... Je ne suis pas mécanicien, mais cela sent fort le bricolage sur la direction.


" L'embrayage hydraulique ( oui, du calme les amis, je dis bien HYDRAULIQUE ) est neuf ! ".
Aïe, aïe et re-Aïe...
Il me semble que sur les 2CV fussent-elles dotées de l'embrayage centrifuge, ce dernier est bien un mécanisme à câble, non ?

Je vous passe le non remontage des garnitures, la non pose des joints de portes,  des bavettes d'ailes avant absentes, mais surtout, oui surtout, et j'interpelle et préviens les âmes les plus sensibles de ce forum, de prendre garde à la façon dont ces deux experts s'y prennent pour décapoter la pauvre 2CV...

Dans une France idéale, ils pourraient être jugés et lourdement condamnés pour cette action impure.
Sérieusement, un des types a sûrement la quarantaine, l'autre une bonne trentaine et ils ne savent pas comment décapoter correctement une 2CV ?!
Quitte au passage à occulter totalement la vision arrière.

Bon je vais prendre un calmant et me renseigne sur quelques viatiques pour des partances lointaines.

Voici le lien, pour les plus téméraires d'entre vous.
Je dégage toutes responsabilités quant à de graves mouvements d'humeurs ou tout autres actes de violences gratuites, à la suite de ce visionnage.

https://www.youtube.com/watch?v=1yNrewsDfnk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Marne
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Mar 01 Nov 2016, 03:00

Salut.

Je n'ai pas de télé (la redevance c'est uniquement pour les chaînes publiques).
Alors un soir en déplacement, je tombais hasard sur ce programme et j'ai passé une bonne soirée avec un collègue il y a quelques semaines lors d'une diffusion, lui etant plus axé sur la BMW M3 qui a suivi on a fait des bons à tour de rôle !

À la base, en plus des pratiques discutables, la version originale avait un autre défaut... le doublage approximatif qui entraînait confusion et erreur.
Eh bien en fait même en VO francaise, on s'aperçoit que les bêtises à longueur de phrases sont d'origine ^^.

Il y a, au moins une fois par épisode tout de même, une petite astuce, un petit geste métier bon à retenir... mais que de tri à faire.

Ce qui me choque autant que tout ce qui est fait (et surtout ce qui n'est pas fait)....
Bien entendu que l'on fasse croire à la résolution sérieuse de panne en passant à côté d'un vrai traitement curatif et sécuritaire... la direction de la 2cv certes desserrée au niveau de la colonne, victorieusement resserrée, frein filet mis en avant, a tout de même 99% de chances d'avoir du jeu dans ses multiples articulations de direction et train AV!!!!

Mais le probleme c'est surtout le discours... le but lucratif décomplexé...
combien de fois le mot bénéfice est prononcé dans un épisode? ^^
Alors bon... j'imagine que tout est scénarisé... mais une vente réussie pour eux avec une culbute substantielle s'apparente plus à une escroquerie qu'autre chose.
Pour eux, le vehicule est "entièrement restauré" censure , pour les connaisseurs, c'est le guide du parfait margoulin.
Et on voit et verra arriver tout une faune de garagistes et surtout de particuliers se découvrir une passion soudaine pour tel ou tel mythe sur roue, plus attirés par une odeur d'oseille qu'autre chose essayer de reproduire le même schéma économique. Des prix demandés de petites annonces "stimulés" par ce qu'ils voient à la télé... pfffff

Oh je reviens sur le traitement du reglage des phares... qui doit faire des pages sur les forums concernés^^
alors qu'il aurait été intéressant de faire un simple, rapide et ludique tuto d'une methode de RTA avec un mur et une règle... on nous présente un appareil en principe réservé aux pros et on nous montre... n'importe quoi en tripotant la molette vide/chargé. Désespérant.

Restauration complète... au plus proche de sa sortie d'usine ... ben fait c'est comme dans la plupart des petites annonces et la formule "rien à prévoir" c'est du grand n'importe quoi.
Jusqu'aux balais d'essuie-glace wc2

_________________
Ma chaîne Youtube de plus de 820 vidéos techniques et historiques PSA:
https://m.youtube.com/channel/UCPmAxPCd_xAbM6fM6vuU7ZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier79

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 41
Localisation : Mauléon 79
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Mar 01 Nov 2016, 06:05

Laisser du temps au temps, ou l'amour du travail bien fait dans une société de consommation trop pressée.

Bonjour,

Avec en prime le discours franco-chauvin : "sauvegarder une part du patrimoine industriel français"...

Pour les tours de main et autres astuces de mécaniciens, j'en trouvais davantage dans les premières émissions des Anglais. Maintenant, leurs "restaurations" sont plus poussées, mais les véhicules sont d'une cote différente et le bénéfice attendu est supérieur. Et puis ils se lancent dans le monde entier, bientôt ils feront des "road trip" façon top gear...

Il y a deux soucis dans ce genre d'émissions : l'annonce de la domination totale (même les populaires) par l'argent du monde des autos de collection envisagées comme un pur et simple marché et, d'autre part, la notion fort galvaudée de restauration.

Malheureusement, il n'est pas étonnant de constater une fois de plus que la passion est ramenée à une histoire de gros sous. Si encore, l'argent se justifiait, il n'y aurait pas à discuter. Mais nous avons, avec cette émission, VO et VF, un énième exemple d'une société qui n'est guidée que par le fric facile et l'appât du gain. Et je rejoins Fab1 sur le but lucratif décomplexé, très anglo-saxon dans l'approche, et bien importé par la version française. Si on renverse le point de vue, il n'y a que les Français à avoir un tel complexe avec l'argent !

Le fond du problème vient du fait que les autos de collection sont devenues un "marché" et pour quelques professionnels, authentiquement qualifiés et forcément chevronnés, travaillant avec l'amour de l'art et du travail bien fait, beaucoup se lanceront non par passion ou plaisir, mais avec un esprit mercantile. Tout le monde doit vivre, et restaurer une auto ancienne coûte de l'argent. Le vrai souci de ce genre d'émissions est de ne juger cette passion qu'au crible du bénéfice, et non de la qualité de la restauration. Finalement, qualité, sérieux, professionnalisme sont des mots absents de ces programmes : les voitures sont présentables, mais quid de la qualité et du respect de l'origine et de la mécanique ? Pour preuve, ayant visionné deux émissions, la fin de celle consacrée à la 2CV et celle qui mettait en avant l'Alpine A310 V6, il s'avère que dans ces deux cas, la peinture a été refaite. Fort bien, si la couleur choisie était conforme à l'origine. Pour la 2CV, j'ai peu de doute. Pour l'A310, son rouge lui allait très bien, et vouloir à toute force ramener une Alpine à sa couleur "bleu Alpine" est tout à fait dommage. Jamais les deux présentateurs ne se sont demandé (à l'écran tout au moins) quelle était la couleur sortie d'usine du modèle qu'ils "restauraient". Tout est dans le visuel, il faut que ça brille, et que ça fasse restauré, non que ce le soit. D'ailleurs, il est très rare de voir le moteur démonté pour vérifications : au mieux, un changement de joints (donc la GS/A n'aura jamais - et tant mieux - le déshonneur de figurer dans ces émissions) et encore, vite fait ; au pire, on laisse le moteur en place. Justement, "si on n'a pas tout fait, on n'a rien fait", c'est la maxime qui guide un travail de qualité... Mais où est-il, cet esprit de perfectionnisme qui fait perdre son temps (et son argent !) à l'amoureux du travail bien fait ? Cet esprit ne saurait présider à ce genre d'émission, il est contradictoire avec la volonté de gagner vite beaucoup d'argent.

Hélas, on trouve infiniment moins ce qui ressortirait d'une passion ou d'un savoir-faire : les bons gestes, réduits à presque rien, très peu de pédagogie mécanique, jamais de mention aux ouvrages techniques (RTA en France ou Haynes pour les Anglais) indispensables avant de toucher à quoi que ce soit, même en étant mécanicien. Pour cette A310, on nous promettait au début de l'émission, petit passage non coupé au montage, une modification pour améliorer les performances : s'il s'agit du changement de pot d'échappement, franchement à part rajouter un deuxième trou, ça n'a aucun intérêt (l'inox mis à part). Le budget ne permettait pas de modifier plus que l'apparence. Au moins dans la version anglaise, le mécanicien Edd China avait refait pour une A310 un roulement AR qui serrait en se faisant un outil, avait rectifié je ne sais plus quoi sur un tour et avait trouvé un kit d'admission pour remplacer le carbu "compound" d'origine par un ensemble de deux carbus (4+2 corps), j'espère ne pas me tromper en écrivant cela de mémoire. Le moteur promettait 170 ch, au lieu des 150 d'origine. Là, on avait une vraie modification et un vrai tour de main, mais montré de manière lapidaire, car pas le temps, la séquence doit durer 2'32. Evidemment, pas question de nous apprendre à régler des carburateurs... Pas assez photogénique, Coco, manque de sex-appeal pour la ménagère de moins de 50 ans. Je savais qu'une course était chronométrée, pas la remise en état mécanique. J'ignorais qu'un tutoriel devait être un spectacle.

Dans la version française, le seul "truc", pourtant logique, est de conseiller aux mécanos débutant de vidanger le LDR froid, "sinon on risque de se brûler". Désarmant. Pour le changement de radiateur, plus grand, convenant à un moteur placé à l'arrière et naturellement moins bien refroidi, avec des ventilateurs adaptés pour bien extraire l'air chaud, où les animateurs ont-ils eu leurs informations ? Le mécano nous sort un beau radiateur et deux magnifiques ventilateurs neufs. Super ! Appartenance obligatoire à un club avec avis et retours d'expérience !!!

Il y a maldonne aussi dans la définition du programme en lui-même, car il y a trop de confusions de plusieurs genres finalement trop différents pour tenir dans une émission. Difficile de faire une émission qui rapporte de l'argent avec un discours trop professoral, sur une passion très particulière, pour un public aux compétences très diverses. Donc on bricole, dans le montage visuel ou mécanique, on "scénarise", donc on ment ou on omet des détails qui sont des opérations essentielles, pour convenir à un "format" et à une "cible" (l'amateur plus ou moins averti) et on crée cette confusion : la passion peut être un spectacle (voir la course automobile) mais ne peut pas y être réduite. La partie mécanique, la plus ingrate ne saura jamais soulever les foules. Vouloir trop vite gagner de l'argent dessus, mécaniquement ou télévisuellement, est une forfaiture envers le patrimoine industriel.

Cordialement,
Olivier

_________________
Paul Magès concepteur de l'hydraulique Citroën
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobi

avatar

Nombre de messages : 298
Age : 46
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Mar 01 Nov 2016, 09:23

Bonjour,

Fabien et Olivier, je viens de vous lire avec un grand plaisir !
Il est vrai que la version Anglaise est quand même supérieure.

Vous avez raison, j'avais oublié l'essentiel, cet aspect du profit comme ligne directrice et matrice de ce genre de programme, quitte à donner dans l'approximation et les clichés éculés.
L'important c'est le bénef !

Un vrai petit modus operandi déculpabilisant pour les cohortes grouillantes et louches de vendeurs d'anciennes.
Particuliers et professionnels confondus d'ailleurs...

Ben oui c'est tellement " simple " une 2CV, pas besoin de faire les choses en conscience ( je n'ose pas parler de passion ou d'amour, nous n'en sommes plus là ), une petite peinture, des housses de sièges et elle est comme neuve.

Je suis un béotien revendiqué en matière de mécanique, mais qualifier la 2CV de simple est au-delà du simplisme.
La forme encore et toujours, le fond demande curiosité et temps... Deux notions qui resteront des notions pour certains.

Je comprends bien que tout cela est clairement scénarisé, tout comme le choix du potentiel acheteur.
Imaginons un instant un Deuchiste érudit ( sans être un jusqu'au boutiste, ce qui en général devient insupportable ) face à ce vendeur débitant sa litanie floue de la bonne entourloupe.

Bonne journée à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NostalGSA

avatar

Nombre de messages : 1638
Age : 44
Localisation : 02 Aisne
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Mar 01 Nov 2016, 15:33

Bonjour
Avant les vacances d'été, il y a eu une série d'émissions "Vintage garage" où le principe était aussi de faire la culbute.
A+

_________________
Une suspension inégalée - Une ligne toujours d'actualité - Un moteur si particulier

"La GS, c'est offrir à tous ce qui était réservé à quelques-uns"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i44.servimg.com/u/f44/16/04/48/09/photop10.jpg
Fabi1

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Marne
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Mar 01 Nov 2016, 20:08

On m'a fait voir la 205 GTI.... grandiose exemple d'imbécillité avec l'achat "volontaire" d'un modèle du premier millesime, et finalement choisir un tissu non conforme à ce millésime pour la rénovation des sièges au prétexte d'être pressé !!!!

Là encore de nombreux aspects techniques forcement à revoir sur une voiture de cet âge ne sont pas traités, ils arrivent à faire croire qu'une voiture qui réussi un contrôle technique est irréprochable :( !
Tout laisse donc à penser que la voiture "rien à prévoir" sur le papier, en fait restaurée de A à Z sauf de F à V, vendue je crois 9000eu aux enchères (en deçà des espoirs) nécessite encore une fiabilisation/sécurisation sérieuse en plus de ses non conformités... dommage.

C'est toujours dommage aussi de bâcler le texte, on retrouve le même défaut de certains (beaucoup trop) articles de la presse ou du net, des erreurs franches, inexactitudes voire légendes colportées. Ils ne semblent pas au moins relus par des specialistes du modèle.

_________________
Ma chaîne Youtube de plus de 820 vidéos techniques et historiques PSA:
https://m.youtube.com/channel/UCPmAxPCd_xAbM6fM6vuU7ZA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5143
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   Mar 01 Nov 2016, 23:24

Bonsoir;

Je n'osais aborder moi-même ici ou ailleurs le sujet de ces bouses télévisuelles pour gogos aux neurones malléables à volonté, épuisé que je suis par les constats incessants de dégénérescence culturelle générale doublée d'une glorification des escroqueries en tous genres, des plus incroyablement mesquines aux plus "grandioses", dont on se demande si un jour on en verra le bout !

Encore plus particulièrement lors des interprétations médiatiques débiles faciles de ce qui est ( "était ? ) un métier qui nous concerne tous en tant que passionnés d'automobiles... Merci de l'avoir fait ainsi que vos commentaires lucides qui laissent croire que tout n'est peut-être pas encore perdu pour les générations futures, mais que de dégâts irréversibles en attendant un réveil du simple bon sens et de la réflexion balayant les vues à courts termes et leurs conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Experts, lieux communs et inculture télévisuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Experts, lieux communs et inculture télévisuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Euro Handball] Les Experts triples champions!!!
» Geolocalisation de vos lieux de peche !
» Une petite place pour les Experts...
» Handball - Champt. du Monde - Retour des Experts
» Proposition des lieux pour la sortie 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GSAventure :: Sujets divers :: Citroën en général-
Sauter vers: