AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Recherche GoogleRecherche Google  

Partagez | 
 

 VW K70

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 11:39

...


Dernière édition par MF67 le Lun 29 Fév 2016, 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JJ

avatar

Nombre de messages : 106
Age : 45
Localisation : avignon
Date d'inscription : 28/03/2014

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 12:02

ah ouais j'avais zappé cette bagnole!!!  il y avait une grande familiarité avec les 1ere Audi 80
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citrowlo



Nombre de messages : 173
Age : 42
Localisation : 56690
Date d'inscription : 03/11/2014

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 13:27

Une VW aussi intelligente, c'est normal : elle devait sortir sous le nom de la firme qui l'a conçue !

On reconnait la "'patte" NSU à plein de détails...

Regardez entre autres où est le pont AV !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 15:22

...


Dernière édition par MF67 le Lun 29 Fév 2016, 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citrowlo



Nombre de messages : 173
Age : 42
Localisation : 56690
Date d'inscription : 03/11/2014

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 15:35

Par contre ta photo de train AV c'est plutôt un vrai train AR de VW !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 15:53

Le voici




_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 1634
Age : 49
Localisation : COUTANCES.
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 20:18

une super voiture !

_________________
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citrowlo



Nombre de messages : 173
Age : 42
Localisation : 56690
Date d'inscription : 03/11/2014

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 20:27

La K70 a les freins AV in-board comme la Ro80.

La différentiel sous le 2ème palier permet de réduire le porte à faux sans encombrer l'habitacle.

La suspension AV repose sur de solides triangles, c'est donc un pseudo-Mac Pherson.

Et il paraît que les pots de la K70 s'adaptent aux GS birotor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5039
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 20:52

Salut;

Comme ce n'est pas la 1ère fois qu'on cause de la K70 ici, il y a peut-être moyen de regrouper les sujets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mar 09 Déc 2014, 22:10

evrix a écrit:
Allez, pour JP... clin 


Impec-citron a écrit:
Voilà en effet une Jaune Texas. Snif...Que d'émotions.
La nôtre était une "L tout court", finition intérieure de base, sans bande caoutchouc sur les pares-chocs.

evrix a écrit:
Ok, allons y pour une "L"


Impec-citron a écrit:
Il s'agit là d'une pré-série, sans doute dans un musée VW. Il y a des différences avec celles mises en production comme les coins de p-chocs rapportés et rivetés sur la lame centrale alors qu'en série les p-chocs étaient d'une seule pièce avec les coins arrondis comme sur la LS plus haut. Idem les aérateurs en plastique noir derrière les vitres de custode, en série ils étaient absents sur le modèle d'entrée de gamme.

evrix a écrit:
C'est au musée VW , l'Autostadt de Wolfsburg.

Thierry Astier a écrit:
En fait, je crois que j'aime bien la K70 car c'est une NSU !
Un des lancements les plus étranges de l'histoire de l'automobile : elle devait être présentée par NSU au salon de Genève 1969, tout était prêt, et le catalogue de la Revue Automobile Suisse (un annuel référençant toutes les voitures du monde, l'équivalent de l'Auto Journal en plus détaillé techniquement. Super outil de travail !) qui paraît chaque année le jour de l'ouverture du salon comporte même dans son édition 69 un truc qui n'existe nulle part ailleurs : une pleine page de pub pour la NSU K70 !
Vraiment à la dernière minute, NSU venant d'être racheté par VW, l'exposition de la voiture est carrément annulée. Elle ressurgit très très discrètement en juillet 1970 avec un blason VW, un moteur un peu plus gros et sans doute d'autres modifications.
Ce qui est amusant, c'est qu'à l'instar de nombreuses voitures "adoptées", elle n'aura pas un grand succès. 
En revanche, on murmure que VW a très largement profité de l'expertise des ingénieurs NSU et Audi pour concevoir des voitures modernes, notamment la première Golf...

evrix a écrit:
Merci d'avoir rectifié la paternité de cette auto!
A voir sa ligne, cela parait maintenant évident , en particulier le traitement des flancs.

MF67 a écrit:
En effet, on retrouve quelques traits stylistique commun à la Ro80

Thierry Astier a écrit:
Oui, c'est une sorte de mini-Ro80, avec des formes plus simples, mais très voisine sur le plan technique, en dehors du moteur bien sûr !

Elle a même les freins à disques inboard à l'avant, comme une certaine marque française...  clin

Impec-citron a écrit:
C'est encore plus flagrant sur cette comparaison:



Quand la RO 80 n'a pas les jantes alu, ce sont celles-ci et leur enjos qu'on retrouve sur la K70. A l'époque je m'étais enguirlandé X fois avec mon père pour qu'on y monte 4 jantes alu de RO 80 pour lui donner un air "plus sport" mais il n'a jamais voulu...  clin



_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 22:00


Pour info:
Nbr d'exemplaires vendus en France:
- 4 en 1970
- 4461 en 1971
- 5181 en 1972
- 4663 en 1973
- 22 en 1974
- 13 en 1975   soit un total de 14344 K70 vendues en France !
A comparer aux 123 734 vendues en Allemagne.

_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5039
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 22:12

Je confirme comme CitroWlo que la 3ème photo est celle d'un train AR de Cox ou dérivés. Aucun rapport avec la mécanique de la K70.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 22:18

Schéma supprimé  clin

_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5039
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:06

Quelques photos issues des catalogues de janvier et aout 1972 conservés depuis l'achat de l'auto de la famille la même année, succédant à une Ami 6 berline de 64 gris foncé... Une belle couverture rose bonbon tranchant avec la rigueur germanique ( et laconique ! ) des textes:







Le nuancier peinture carrosserie et garnissages intérieurs qui n'est pas sans rappeler les couleurs automnales de l'actuelle page d'accueil de ce forum:







Une version de base jaune sans butoir de pare-choc ni aérateur sur les custodes idem celle de famille dans laquelle j'ai roulé 12 ans ( ...sur la banquette arrière ! clin )



Une vue aux couleurs typées !  Notez le fastback Variant, le Combi et les Porsche 914 et 911 dans le hall... hippie 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:14

Ca fleure bon les 70' tout cela! les nuanciers étaient au moins en "couleurs"!!

_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
La Fuite Verte



Nombre de messages : 2964
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:21

911 en vitrine ou 912, car je ne pense pas que Vw ait distribué des Porsche 6 cylindres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5039
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:29

Peut-être pour la 912, je ne suis pas très érudit en Porsche. La mécanique aussi était en couleur ! Du moins sur le catalogue :





On en mangerait !


Dernière édition par Impec-citron le Jeu 11 Déc 2014, 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
La Fuite Verte



Nombre de messages : 2964
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:30

Il suffit de voir les essais de l'AJ de ces années 70 pour voir à quel point la couleur était présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:36

Suffit de demander:



Auto-journal du 25 mars 1971


Au milieu des années 60, la firme de Wolfsburg sent très bien qu’ il est temps de sortir de sa « monoculture » à base de Coccinelle. Non pas que celle-ci soit atteinte par la limite d’âge ou connaisse un quelconque déclin, mais tout de même. Le tout à l’arrière se démode d’année en année davantage, et sa conception générale de même ; la voilà tout de même âgée de déjà une bonne trentaine d’années, dame Cox ! Alors, en 1968, après avoir extrapolé des dérivés modernisés de la Coccinelle tout au long des sixties, , VW lance sa première vraie nouveauté depuis l’avant-guerre : la 411. Disponible en 2, 4 portes ou break Variant, elle entend incarner un rang supérieur dans la gamme. Se distinguant intégralement de son aïeule, elle n’en reste pourtant pas moins techniquement très inspirée : tout à l’arrière de rigueur. Cependant, il est indubitable que cette formule a fait son temps à la fin de la décennie, et la carrière du modèle se fait en demie-teinte, elle n’atteint pas le million d’exemplaires durant la demie-decennie de sa période de production (tout est relatif, mais pour une VW, c’est bien peu…).
Mais VW ne s’en laisse pas compter, et sa puissance industrielle et financière lui donne les moyens de très vite abattre d’autres cartes : sous le blason Audi fraîchement ressuscité, VW lance la 100, une grande traction avant moderne. Puis, très vite, elle avale la maison de Neckarsulm, NSU, et trouve dans la corbeille de mariage une berline moderne, spacieuse, à traction avant, qui était destinée à s’intercaler entre les petites 1000-1200 cc et la grande Ro80 de la marque. La berline idéale pour remplacer une 411 déjà largement hors-jeu…
Pour réévoquer un tel modèle avec précision et objectivité, comment ne pas penser une fois encore aux bancs d’essais de l’Auto-Journal ? Cette fois, c’est sous la plume de Bernard Carat que naquit cet article, et parut le 25 mars 1971.






Il était une fois, en Allemagne, au bord du fleuve Neckar, une usine d’automobiles qui coulait des jours heureux en vendant des petites « Prinz ». Mais il advint que ses ingénieurs, trop ingénieux, firent l’admiration et l’envie du monde de la technique. Le moteur Wankel rotatif tourna la tête des dirigeants ; NSU se crut l’égal des grands. La grosse Ro80 remarquable et coûteuse voiture, était vendue par un réseau insuffisant. Peu après, vint la K70, la taille au-dessous, qui était prévue aussi en version Ro70 (Ro = Rotary, rotatif ; K = Kolben, pistons).
La grenouille voulut se faire aussi grosse que le bœuf, mais le loup de Wolfsburg veillait. Volkswagen, qui avait déjà digéré Auto-Union Audi, absorba NSU et reprit à son compte, sans rien changer, le projet K70. In nouvel insigne sur la calandre et le tour fut joué. L’opération est inhabituelle ; c’est oà la fois comme si Fiat vendait, sous son nom, un prototype Lancia (NDLR : presque, ce serait là une prémonition…) et comme si Citroën se lançait dans le moteur arrière. En effet, Volkswagen, champion incontesté du tout à l’arrière à refroidissement par air, incorpore dans sa gamme une traction avant refroidie par eau ! La clientèle VW se pose des questions, nous allons y répondre.
Au reste, non contents de parcourir avec elle nos circuits habituels, nous sommes allés chercher la K70 à l’usine, près de Hanovre. Bientôt elle sera disponible sur le marché français.


CARACTERISTIQUES GENERALES.

La chance d’avoir entre les mains le volant d’une voiture entièrement nouvelle et très intéressante n’est pas fréquente. Aussi, la description technique détaillée de la nouvelle VW s’impose-t-elle. Il s’agit, comme nous l’avons dit, d’une traction avant inspirée de la grande Ro80, surtout pour la suspension à quatre roues indépendantes avec des ressorts hélicoïdaux. La carrosserie ressemble aussi à celle de la grande NSU, mais ses lignes sont beaucoup plus tendues, moins aérodynamiques mais plus modernes. La visibilité est tout à fait satisfaisante grâce aux grandes surfaces vitrées et à la suppression de toute surface tôlé, y compris à l’arrière. Pour une longueur hors tout de 4,42 m, le poids est de 1080 kg, dont 640 kg sur l’avant.
Le souci des ingénieurs a été de réduire le volume de la mécanique, ce qui a conduit à adopter une nouvelle disposition de la transmission, déjà utilisée par Triumph en Angleterre et Saab en Suède. Le moteur ne se trouve plus devant ou derrière les roues. Le différentiel est logé sous le bloc moteur, exactement entre le troisième et le quatrième cylindre. On gagne ainsi en longueur le volume du pont. De plus le maximum de poids se retrouve sur les roues motrices Pour que la mécanique ne soit pas trop haute, le moteur est incliné de 32° vers la droite. Ce groupe est un quatre cylindres supercarré de 82 mm d’alésage et 76 mm de course, ce qui donne une cylindrée de 1595 cc, Les soupapes sont disposées en V et la distribution est assurée par un arbre à cames en tête entraîné par chaînes et non pas par la courroie extérieure voulue par la tendance actuelle. Le refroidissement est à eau en circuit fermé, mais le ventilateur n’est ni électrique, ni débrayable. L’alimentation se fait par l’intermédiaire d’un gros carburateur horizontal à deux corps. Avec une compression de 9 ,5 la puissance atteint une puissance réelle de 90 ch DIN à 5200 t/min et le couple moteur se situe à 4000 t/min, soit à un régime un peu élevé.
Bien entendu la boîte est à quatre vitesses toutes synchronisées ; la commande est au plancher. Les freins sont à disques accolés à la boîte à l’avant, et à tambours à l’arrière, avec assistance à dépression, double circuit et correcteur de charge. La direction est à crémaillère, doublement de sécurité puisque celle-ci est montée derrière le train avant et que la colonne de direction est à cardans. Comme particularité, il faut mentionner la position du réservoir d’essence de 52 litres, très bien placé, sous la banquette arrière et donc à l’abri des chocs, et voisin du centre de gravité, c'est-à-dire n’augmentant pas la charge en porte à faux.


PERFORMANCES ET CONSOMMATION.

Malgré ses 90ch théoriquement disponibles, la K70 ne dépasse pas 154,1 km/h, ce qui est relativement modeste. Le constructeur annonce 158 km/h, ce qui serait déjà mieux. Sur la route, la quatrième paraît bien longue et, au compte-tours, il est pratiquement impossible de dépasser 5750 t/min. En revanche, sur les intermédiaires, le moteur fait preuve de beaucoup plus d’aisance, ce qui permet de relancer la voiture. Les accélérations ne correspondent pas non plus tout à fait à la puissance annoncée, puisque nous avons 18s 4/5 aux 400m DA et 36s au kilomètre. Les reprises depuis 40 km/h en quatrième sont encore moins favorables et nous avons enregistré 19s 4/5aux 400m et 38s 1/5 aux 1000m. On voit que la souplesse en quatrième est moyenne ; cependant, la K70 roule à peu près correctement en ville, à 40 km/h, sur le rapport le plus long.
L’étagement des quatre rapports de la boîte de vitesses apparaît très progressif et tout à fait satisfaisant. La troisième atteint 130 km/h au compteur, ce qui est intéressant en montagne et au moment des dépassements. De même, la synchronisation est convaincante ainsi que la douceur du levier. On peut seulement reprocher à ce dernier une légère imprécision due peut-être à des verrouillages pas assez positifs. La marche arrière s’enclenche facilement dans la plupart des cas, elle est située à l’extrême gauche, à côté de la première. En résumé, pour son poids et pour son volume, la K70 donne l’impression de manquer d’un peu de cylindrée ou alors, Volkswagen, voulant assurer la longévité du moteur, l’a un peu trop « dégonflé ».
Dans l’ensemble, la voiture s’est révélée moyennement gourmande en essence ; A 70 km/h de moyenne, un chiffre de 7,9 litres est raisonnable mais, à conduite beaucoup plus rapide, à la moyenne générale de 119,4 km/h, la consommation s’est élevée à 13,5 litres exactement. Cette dépense se retrouve aussi sur autoroute à régime soutenu. Tout cela est acceptable, mais l’on pouvait s’attendre à un peu moins de la part d’un moteur aussi moderne, à compression élevée.


SECURITE.

C’est là que la nouvelle VW se sépare le plus nettement des modèles précédents de la marque. En effet la tenue de route peut être qualifiée de très sure pour les vitesses atteintes, aussi bien sur le sec que sur le mouillé. En ligne droite, sur autoroute, la K70, peu sensible au vent, se conduit sans aucune difficulté. Il en est de même dans les courbes et aussi dans les virages normaux. Pour passer les épingles, il faut se méfier d’un certain délestage de l’arrière, mais la voiture se plante finalement sur ses roues avant et se freine d’elle-même. Il s’agit d’un comportement typique des tractions avant mais ce caractère n’est pas poussé à l’extrême et les roues motrices disposent d’une bonne adhérence. La direction n’est pas trop ferme, sauf peut-être à l’arrêt et sa démultiplication est normale. Elle est néanmoins assez précise sans jamais devenir fatigante. Le volant est peu sensible à l’état du revêtement, ce qui est bien agréable. Un rayon de braquage suffisamment court assure une maniabilité convenable.
Nous n’avons eu qu’à nous louer des qualités du freinage qui est ans surprise, sauf peut-être en endurance à l’échauffement. Dans ce cas, la perte d’efficacité est sensible mais se manifeste progressivement et les garnitures récupèrent assez vite une tenue normale. L’effort à la pédale est peu élevé, la voiture d’arrête bien en ligne droit sans blocage ni déport. En charge, le répartiteur fait bien son travail et dans tous les cas, la puissance de décélération donne satisfaction. On voit que la K70 peut être considérée pour la sécurité comme une grande routière moderne, capable de circuler sans appréhension, sur les routes les plus difficiles, et aussi dans de mauvaises conditions.


CONFORT GENERAL.

La suspension et les sièges de la K70 sont typiquement allemands c’est-à-dire qu’ils paraissent fermes au premier abord. En fait, après plusieurs heures de route, le conducteur et ses passagers sont agréablement surpris par les qualités de l’amortissement et aussi par les sièges qui maintiennent fort bien le corps. Pour la suspension, les quatre roues indépendantes s’expriment ici clairement bien que le débattement soit moyen. La pleine charge est aussi fort bien supportée, sans affaissement exagéré ni écrasement du train arrière. Pour le bruit, le moteur est particulièrement discret jusqu’à 110 km/h environ, mais, à ce régime, une résonance assez désagréable apparaît, et, à grande vitesse, l’ensemble devient plutôt bruyant. Mis à part cette résonance, ce niveau sonore n’est pas trop gênant pour l‘oreille
L’habitabilité est une réussite à peu près complète, mais les places avant sont particulièrement bien partagées avec des sièges facilement réglables et reculant loin. A l’arrière, il y a encore de la place pour les jambes. La largeur utile, la garde au toit, sont largement calculées. A l’avant, le plancher est plat, mais la boîte de vitesses forme une saillie à la manière du moteur de la Renault 16. Nous avons déjà dit le bien que nous pensions de la visibilité grâce au pare-brise très haut et à l’absence d’angle mort à l’arrière .De même le coffre à bagages offre une très grande capacité ; malheureusement la roue de secours est placée à plat au fond, sans imagination, et il faut sortir tous les bagages pour l’atteindre en cas de crevaison.
L’étude de climatisation a été très poussée, surtout pour l’aération qui, en plus des quatre glaces descendantes, s’effectue grâce à plusieurs aérateurs de tableau dont deux orientables au centre. Le chauffage est, lui aussi, bien efficace. Le tableau de bord est présenté dans un style très sobre sur fond noir, mais les cadrans et tous les instruments sont bien groupés devant le conducteur. Celui-ci trouve un grand compteur gradué jusqu’à 180, deux totalisateurs et un compte-tours avec zone interdite à partir de 6500. Deux petits cadrans ronds, une montre, une jauge à essence assez précise et un thermomètre d’eau complètent la planche de bord ; Un levier à gauche du volant actionne les clignotants, les phares, les avertisseurs lumineux. Un autre levier, à droite, commande les essuie-glace à trois positions dont une intermittente,le lave-glace électrique et l’avertisseur sonore. La boîte à gants est particulièrement vaste et ferme à clé ; il est prévu un emplacement pour la radio et son haut-parleur. Un lecteur de cartes est prévu, mais on peut reprocher au cendrier et à l’allume –cigare d’être trop loin sur la droite pour le conducteur. En revanche, le bloc fumeur est éclairé et fort bien placé pour le passager. La nuit, les phares sont insuffisants.


CONCLUSION.

La K70 possède de très solides qualités de base, aussi bien routières que dans les domaines de la sécurité et du confort. De plus, ce qui ne gâche rien, elle peut se vanter, à notre avis personnel, d’être une des plus jolies berlines disponibles en grande série. Ses peinture sont, elles aussi, flatteuses. Les conducteurs sportifs pourront lui reprocher un certain manque de performances, mais les autres apprécieront sa présentation, son espace intérieur, et aussi son équipement à peu près complet. Avec elle, VW s’ouvre une nouvelle porte, déjà entrebâillée par l’Audi, mais à un niveau de prix et de cylindrée inférieur, proche de celui de la 411 que cette K70 devrait largement dépasser quant à la diffusion. Avec cette traction avant intelligente, Wolfsburg touche une clientèle qu’il n’atteignait pas.


Bernard CARAT


QUALITES. - TRES BONNE TENUE DE ROUTE. - FREINAGE SUR. - BONNE HABITABILITE. - Bonne boîte de vitesses. - Equipement soigné. - Ligne agréable. - Bonne visibilité.

DEFAUTS. - PERFORMANCES LIMITEES. - Résonances à 110 km/h. - Roue de secours mal placé. - Levier imprécis. - Mauvais phares. - Cendrier loin du pilote.


VITESSE MAXIMALE : 154,5 km/h.
1000 M[/i] DA : 36s.
CONSOMMATION : 7,9 litres aux 100 km
PRIX : 16.000 FF environ.






*****


*****


Légende : 1. Phares -2. Feux de stationnement -3. Aérateur orientable -4. Avertisseurs, clignotants -5. Remise à zéro du totalisateur partiel. -6. Compteur de vitesse -7.Totalisateur général. -8.Totalisateur partiel. -9. Témoins de starter -10. Montre -11. Jauge à essence -12. Thermomère d'eau -13. Compte-tours -14. Témoin de dégivrage de la lunette AR -15. Témoin de veilleuse -16. Starter -17.Essuie-glace/lave-glace -18. Aérateur -19.Aérateur orientable -20.Emplacement radio -21. Lecteur de carte -22. Dégivreur de pare-prise droit -23. Emplacement de haut-parleur -24. Aérateur orientable -25. Déverrouillage du capot -26. Interrupteur pour signal d'alarme, clignotant -27. Dégivrage de la lunette AR -28. Témoin de clignotants -29. Témoin de phares -30. Vide-poches -31. Témoin de charge -32. Rhéostat éclairage du tableau -33. Témoin de pression d'huile -34. Témoin antibrouillard -35.Témoin minimum d'essence -36. Témoin de frein à main -37 Contact-démarreur -38 LEvier de changement de vitesse -39. Boîte à fusibles -40. Ventilateur de chauffage -41. Répartiteur de chauffage -42Répartiteur d'air -43. Cendrier -44. Allume-cigarettes -45. Coffre à gants.






*****








 

_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
evrix
Admin
avatar

Nombre de messages : 3574
Age : 49
Localisation : Orne
Date d'inscription : 08/02/2013

MessageSujet: Re: VW K70    Mer 10 Déc 2014, 23:45

Où l'on voit un parking de K70 garées avec une rigueur toute germanique:


_________________
Les tôles ondulées,en Normandie les vaches aussi! Le site de GSAventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsaventure.com/
phoz182

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 35
Localisation : 82170
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: VW K70    Jeu 11 Déc 2014, 08:50

Citrowlo a écrit:
Une VW aussi intelligente, c'est normal : elle devait sortir sous le nom de la firme qui l'a conçue !

On reconnait la "'patte" NSU à plein de détails...

Regardez entre autres où est le pont AV !


Normal que la cellule centrale me fasse penser à celle de la Ro80 alors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VW K70    

Revenir en haut Aller en bas
 
VW K70
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GSAventure :: L'univers de la GS et de la GSA :: Les Concurrentes et les contemporaines de la GS et de la GSA-
Sauter vers: