AccueilAccueil  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Recherche GoogleRecherche Google  

Partagez | 
 

 Au temps des faucheurs de marguerite...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
squale



Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : grande banlieue de metz
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Au temps des faucheurs de marguerite...   Lun 25 Fév 2013, 17:36

salut,

je me propose de vous faire partager des news du temps de nos grands-aieux, disons le milieu des années '30.
Ces infos de 1ère main ont été puisées dans le magazine "l'Illustration". :bounce:
La réclame automobile y est souvent pleine page, avec de superbes mises en page et des typographies recherchées. :drunken:
Le magazine sortait aussi des hors-série intitulés "automobile et tourisme", ou autres numéros spéciaux sur les expositions coloniales et l'aviation, pour l'instant je commence avec les autos.
Hélas Citroën y est très peu présent, j'ai trouvé une seule réclame sur la 8-10 et 15CV, en 1935, pour l'instant : la publication est orientée constructeurs et modèles de luxe je trouve, cela explique sans doute cela.

Comme entrée en matière, je vous renvoie à deux devinettes :
- quelle est la particularité de la bougie Gergovia? :affraid:
- cette auto au blason avec chevrons vous parle-t-elle? :albino:



Désolé pour les photos prises à l'arraché, j'ai des scrupules à plaquer les revues dans une photocopieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5105
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Lun 25 Fév 2013, 20:17

Salut;

Excellente idée ! Les années 30, ça va nous changer un peu des 70-80.

Pour les bougies Gergovia, je connais au moins 2 particularités :
-Celle de certains modèles dont la partie comportant l'électrode centrale était démontable et on pouvait relier une des bougies du moteur à un tuyau avec embouts spécifiques qui permettait de pouvoir gonfler les propres pneux de la voiture n'importe où, juste par la compression d'un cylindre, moteur tournant.
-L'autre "particularité" étant ( je suppose ? ) leur fabrication à Gergovie dans le Puy de dôme, non loin de Clermont-Ferrand et de Michelin, d'où l'association géniale des bougies et du gonflage des pneux. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
squale



Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : grande banlieue de metz
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Lun 25 Fév 2013, 22:27

salut,

"impec m'a tuer" le suspens!
Eh oui, la pub met en avant le gonflage des pneus rendu possible presque sans se salir, il faut dire qu'à l'époque, cela devait être tout un poème...
J'aime bien l'argumentaire qui précise que l'air est "pur et frais, sans trace d'huile nid'essence". Et de préciser qu'il faut le faire moteur au ralenti.
Pour le nom qui renvoie à la ville de fabrication, je ne savais pas.

Place aux documents :




Bravo à celui qui s'est dit à l'époque : j'ai un compresseur avec le moteur, comment faire pour détourner une bougie en fonctionnement presque normal, pour lui faire jouer le rôle de pompe avec un clapet... Epoque des débuts de l'auto où les pistes de travail allaient dans toutes les directions! On est pas loin du concours Lépine :cheers:

L'énigme sur l'auto passera-t-elle la soirée???

Une autre à venir, restons dans les accessoires imaginés pour mécaniquer proprement : qui a déjà entendu parler de l'excencric?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5105
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Lun 25 Fév 2013, 22:56

Oups ! Désolé d'avoir répondu un peu vite... :oops:
Je connaissais pourtant déjà ce problème à l'école où les instits me disaient de me taire pour laisser aux autres le temps de répondre ! C'est frustrant :cry: , mais on ne se refait pas ! Donc pour les autres énigmes, je m'efface discrètement... 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
squale



Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : grande banlieue de metz
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Lun 25 Fév 2013, 23:13

re-

vraiment pas grave impec-citron, le post n'est que le prétexte à diffuser des documents sympas.
J'aurai plus de chance une autre fois.
Pas d'idée pour la calandre chevronnée? C'est n'est pourtant qu'une modeste P&&%)&§§, très connue des voisins directs de l'usine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
squale



Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : grande banlieue de metz
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Sam 02 Mar 2013, 14:33

salut,

personne ne joue?
D'accord c'est plutôt inconnu : l'auto était une PEERLESS, voilà la bête

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
squale



Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : grande banlieue de metz
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Sam 02 Mar 2013, 14:55

re-,

au fait, l'exencric était un... cric (Chausson : le carrossier?) qui se voulait pratique d'usage...
Même si je pense qu'il y a du avoir plus d'un plantage en faisant la manoeuvre de la marche arrière sur le cric :affraid:



pour motiver les troupes, je reviens à du chevronné : la pub des rosalie avec leur moteur flottant comme argument de confort.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impec-Citron

avatar

Nombre de messages : 5105
Age : 50
Localisation : Espalion / Aveyron
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Sam 02 Mar 2013, 19:54

Salut;

Pour "l'exencric", ça craint un peu quand même... Faire porter le poids du véhicule sur le corps du tambour de frein au lieu des goujons de roue ! :| C'est des coups à le voiler ou à le casser et dans ce 2ème cas la voiture tombe sur le gars qui change la roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gsamiservice.fr
huileux

avatar

Nombre de messages : 1546
Age : 31
Localisation : Uppsala
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Dim 03 Mar 2013, 07:44

Carrément dangereux ce truc, ça n'a pas du marcher longtemps...

_________________
GSA break special - Les ressorts c'est tabou, on en viendra tous à bout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
squale



Nombre de messages : 458
Age : 47
Localisation : grande banlieue de metz
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   Dim 03 Mar 2013, 08:56

salut huileux,
le mystère restera entier, il ne survit de toute façon que peu de vrais potentiels utilisateurs de l'époque...
Il faudrait tester en trouvant un exencric en puces, ça ferait une belle mise en scène pour un salon.

Voilà pour l'affiche de la Rosalie


Il reste des pubs pour Salmson, Hotchkiss, Renault et des articles sur les Peugeot éclipse ou des concours d'élégance avec Bugatti et autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au temps des faucheurs de marguerite...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au temps des faucheurs de marguerite...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Faucheurs de Marguerites
» Les Faucheurs de Marguerites
» Tuto Photo: Remontage d'un cylindre 2 temps
» 125 4 temps
» yz 250 2 temps questions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GSAventure :: Sujets divers :: Séquence nostalgie-
Sauter vers: